Retrouvez dans cette rubrique les compte-rendus 
des excursions géologiques de l'année 2021 :

Sortie 01 Sortie 02  Sortie 03 
 
 
 

 

 
 
     
     
01
   
Samedi 29 mai 2021
Sur les traces des mineurs d’Estaing (Journées Nationales de la Géologie)
2c1mculturemine
     

Marche à pied (3 h + arrêts), dénivelé :300 m ; distance :7 km. Age : à partir de 10 ans. Repas tiré du sac.

Prévoir : chaussures de marche, imperméable, eau et pique-nique indispensables // boussole, marteau, loupe, et bâtons de marche utiles.

RV 1 : 8 h 15 – PAU (6400) Parking de la station-service d’Auchan (route de Tarbes)
contact Marc Blaizot : 06 08 67 33 29

RV 2 : 9 h 30 – SIREIX (65400), Route de Cabaliros
Contact Marc Blaizot : 06 08 67 33 29 
Accès depuis PAU : Soumoulou, Lourdes, Argelès-Gazost, Arras en Lavedan, direction Estaing à gauche (D103, puis D13, puis D103), puis encore à gauche sur D 613 direction SIREIX. Traverser le village tout droit et prendre à droite en direction du Cabaliros au niveau d'une fontaine. S’arrêter 800 m plus loin au niveau d’un virage à droite en épingle.

Carte BRGM 1070 d’Argelès Gazost

 
Programme:

La route pastorale du Cabaliros nous conduit en sortie de forêt, à la cabane de Banciole, d’où partira notre chemin de mineur … un beau voyage au Centre de la Terre ou plutôt au centre des Pyrénées dans les roches les plus anciennes du massif : près de 500 Millions d’années d’histoire !
Vous suivrez la piste et mènerez l’enquête pour comprendre l’origine des minerais pyrénéens de fer, plomb et surtout zinc.
Exploités au début du XXème siècle, ces minerais ont un nouvel intérêt scientifique grandissant notamment grâce à leurs concentrations en métaux rares, utilisés dans certains composants de la transition énergétique et digitale.
Cette sortie se fera dans un paysage grandiose avec des vues splendides sur les plus hauts sommets des Pyrénées et si vous aimez l’exploration et les minéraux qui brillent, la Journée Nationale de la Géologie est faite pour vous ! Une excursion originale, entre histoire géologique et saga humaine.

Sortie limitée à 20 personnes Sortie complète

Voir le livret-guide

Compte-rendu de la sortie :

Le déconfinement enfin arrivé, cette première excursion 2021 organisée conjointement par Geolval et l’Agso, effectuée dans le cadre des Journées Nationales de la Géologie, a affiché complet. Nous étions 20 à nous retrouver au-dessus de Sireix, pour gravir, répartis en deux groupes, les contreforts du Mont Cabaliros à la quête du graal : les minéralisations à plomb et zinc d’Estaing, au cœur de l’anticlinal paléozoïque de Pierrefitte. Après une belle marche d’approche recoupant reliefs ordoviciens et prairies siluriennes, les mines étaient enjouées à l’arrivée au sommet pour découvrir les premiers filons massifs et les débouchées des anciennes galeries. Un soleil de… plomb avait fait son apparition nous mobilisant rapidement pour un pique-nique et des rafraichissements pris à même le…zinc, bien sûr.
La puissance et la teneur du filon en sidérèrent plus d’un et la récolte de galène, blende, magnétite ou autre hématite, fut à la hauteur des espérances : les minéralisations remplacèrent progressivement salades et autres sandwiches au fond des sacs à dos.
La redescente se fit en ordre plus dispersé, habitude bien ancrée désormais de la distanciation sociale ? plaisir d’être, à nouveau en montagne ? ou encore diversité de nos centres d’intérêts ? : minéraux de métamorphisme pour certains, vestiges des installations minières pour d’autres, zoologie ou botanique pour les derniers. Belle géo et biodiversité en tout cas ! couronnées par ces « Klein blues » qui avaient fleuri un peu partout.
Tant à la montée qu’à la descente, le plus jeune d’entre nous, âgé de 10 ans seulement, fut aussi le plus rapide et le plus passionné : c’était vraiment la journée des …mineurs !

 

 
image009sEn haut du site  'Estaing
image011s
Les veines à magnétite et quartz (quartz en peignes)
image013s
Depuis d’Estaing-haut
Crédit-Photos : Alexandre Cugerone
image001
Un pique-nique et des rafraichissements pris à même le…zinc
image003
Un pique-nique et des rafraichissements pris à même le…zinc
image005
La puissance et la teneur du filon en sidérèrent plus d’un
image007
Les minéralisations remplacèrent progressivement salades et autres sandwiches au fond des sacs à dos
image009
Les "Klein blues", c'est ça
02    

Dimanche 6 juin 2021 
Une journée vers le Mont Chauve

  2c2m
     
Randonnée à pied. Dénivelé : 400 m
Repas tiré du sac
 
Contact: YG 07 81 69 81 63
 
 
RV 2 : 9h30Auberge de Pé de Hourat, l’orée du bois (RD 335, 10 km à l’Est de Louvie Juzon)
Contact:  
YG 07 81 69 81 63
 
Covoiturage :
RV1 :68 Km AR, soit 3 € par personne

Programme:

Randonnée facile au départ du hameau de Pé de Hourat (Louvie Juzon) jusqu’au sommet de Moncaut caractérisé par ses remarquables affleurements de lherzolite.
Roches d’âge et de nature variés au sein d'une grande structure anticlinale (Merdanson) :
 - Marnes de Ste-Suzanne (Aptien au Crétacé inf) ;
 - Calcaires et dolomies noires du Jurassique
 - Lherzolite, roche remontée du manteau sup.

Date limite pour l'inscription : 4 juin 2021

Nombre maximum de participants  : 20

 Compte-rendu de l'excursion : 

Nous sommes au bord du trou, plus précisément au débouché de la trouée, alias Pé de Hourat.
Mais comment donc un si petit ruisseau a-t-il pu creuser une telle saignée dans la solide barre calcaire urgonienne ?
Nous traversons la saignée en voiture sur un chemin chaotique pour déboucher sur un cul de sac en forme de cirque.

Avant d'escalader les estives, les vaches ont piétiné un bout de pré, que nous mettons à profit pour admirer le panorama à pieds secs : nous foulons du Trias, cœur d'un anticlinal qui voudrait nous faire croire que tout est gentiment simple.
Erreur ! Observez sur la carte ces oreilles, de lapin d'un côté, de Mickey de l'autre : elles nous disent qu'ici jadis une voûte s'est effondrée, le traître dôme de sel qui la soutenait ayant fini par se dissoudre.
Sans parler de ce bout de Permien qui se cache dans la verdure (Yves, on te croit sur parole), et surtout de ce dôme pelé qui trône au centre...
Comme le Turon de la Técouère, de l'autre côté du gave, il est coiffé par une touffe d'arbres, et tout comme le Turon, il a été dégagé par une érosion qui n'a rien de glaciaire (mais non Jacques, il n'y a jamais eu de glace autour du Turon de la Técouère !)

Malgré ses airs de volcan, Moncaut n'est pas un mont chaud : c'est un mont chauve. Nous glissons sur ses pentes boueuses vers son sommet.
Au soleil nous foulons la lherzolite, et sous les arbres, le calcaire. La végétation a bien su choisir son substrat.

Au sommet superbe point de vue sur le cirque, sur la trouée et au loin la plaine (ou presque).
La touffe sommitale nous accueille pour la pause repas.
Pataugeoires dans la descente : la faute aux vaches ? La faute au Trias ? Et bien sûr la faute à l'eau, omniprésente dans ce micro climat.

Les bélemnites se sont bien cachées au cœur des marnes jurassiques, scrutées par 16 chercheurs de trésors. Et c'est là que Yves nous dévoile le résultat de nos observations : notre dôme est juste un bout de manteau craché comme un noyau entre deux failles.
Même pas suffisant pour rentabiliser la carrière jadis envisagée.

Une dernière halte pour observer une loupe de glissement sur le flanc du dôme, où commence à s'installer de la végétation, et nous rejoignons nos véhicules.
Puis nous rentrons, non sans avoir fait au passage un petit coucou à la maréchaussée, désireuse de faire souffler dans ses ballons des raveurs, de retour d'une nuit agitée sur les sommets : à chacun sa montagne...

 

 

Moncaut1 20 copie s

03
   
Samedi 19 juin 2021
Urdos : Espélunguère – Aigues Tortes
2c1m
     

Randonnée à pied, dénivelé :  500 m. Repas tiré du sac.

Prévoir : chaussures de marche, imperméable, eau et pique-nique indispensables

RV 1 : 7 h 30 – Jurançon Parking de la fromagerie des Chaumes N134
contact AB  : 07 81 69 61 94   

RV 2 : 8 h 15 – Oloron Parking de la gare 
Contact AL : 06 19 36 04 38

RV 3 : 9 h 00 – Urdos Parking de la gare
Contact AB : 07 81 69 61 94

Programme:

A la gare d’Urdos, présentation de l’itinéraire et des panneaux puis regroupement dans les voitures et trajet jusqu’au Parking d’Espelunguere.

Le sentier s’élève, longeant une majestueuse cascade (photo 1) pour déboucher sur le vallon glaciaire perché et la cabane pastorale d’Espélunguère.

On s’élève sur les estives (panorama superbes vers l’Ouest avec l’Ossau et l’Anayet) (photo 2).; on poursuit dans le bois puis on s’elève en balcon longeant un escarpement calcaire (Carbonifère) (photo 3) pour déboucher au Pas d’Escalé.

L’ambiance change complètement : le sol, les berges du ruisseau, les sommets alentours, tout est rouge : ces paysages présentent la splendeur et la diversité des roches rouges du Permien (photo 4).

Le sentier recoupe les méandres du ruisseau puis remonte vers le Puerto de Escalé avec son dolmen composé de schistes rouges. Sur la butte surmontant le Puerto, d’énigmatiques roches beiges (photo 5).

Nombre maximum de participants : entre 12 et 18 personnes suivant situation sanitaire 

Date limite pour l'inscription : mardi 15 juin

 

 
Cascade d Espelunguere 1- Cascade d'Espélunguère
Panorama sur l Ossau et l Anayet2 - Panorama sur l'Ossau et l'Anayet
Pres du pas d Escale
3 - Près du pas d'Escalé, escarpement calcaire carbonifère et contact avec roches du Permien
Le bord du ruisseau
4 - Le bord du ruisseau
Mysterieuse roche beige
5 -Mystérieuse roche beige