Sortie 5 - Le site du Pont Vieux et la ville d’Orthez, la géologie et les Hommes : compte-rendu de la sortie |  Samedi 25 mai 2024

Pour les Journées Nationales de la Géologie 2024, GéolVal et l’association HPPO « Histoire et Patrimoine du Pays d’Orthez » ont proposé une sortie mêlant découverte patrimoniale de la cité médiévale d’Orthez et promenade géologique, pour enquêter sur l’origine du défilé d’Orthez et des matériaux de construction des anciens bâtiments.

C’est grâce à l’étroitesse du « défilé du Gave de Pau » qu’a été construit le Pont Vieux d’Orthez aux 13e et 14e siècles un des rares points de franchissement du gave, favorisant le développement de la cité médiévale. Situé au carrefour de deux grandes voies de circulation entre Toulouse et Bayonne et entre Bordeaux et l'Espagne, c'était un lieu d’échanges commerciaux important.

Pour notre guide historien, il constitue avec sa « tour porte » un bel exemple d’architecture militaire défensive médiévale. C’est en observant le « Pont Vieux » depuis le bord de l’eau que nous remarquons ses piles solidement ancrées sur un socle calcaire karstifié, massif et dur. Cette roche résistante à l’érosion de l’eau explique l’étroitesse du défilé !

Poursuivant la balade orthézienne dans le « Bourg Vieux » nous découvrons la Maison Jeanne d'Albret, dont le musée retrace quatre siècles d'histoire en Béarn, de la Réforme au début du 20e siècle. Cette gentilhommière présente un bel ensemble architectural des 15e et 16e siècles. Quatre roches sont reconnues dans la façade : grés ocres oxydés, grès clairs des meneaux, calcaire des encadrements de portes et calcaire à silex. Après avoir traversé un joli jardin, nous découvrons un pigeonnier à pans de bois, en partie porté par un pilier rond provenant de la Tour Moncade (calcaire à Nummulites). Le clou de la visite est l’escalier à vis dans la tourelle octogonale reliant les deux ailes de la maison. Ses marches sont d’un seul tenant en grès fin, extrait du « flysch » crétacé. Les carriers du 15e et 16e siècles ont donc su extraire des « labasses » reprises par d’habiles tailleurs de pierre.

Dominant Orthez de toute sa hauteur, le Château Moncade, sa Tour et ses abords permettent d’observer les roches utilisées lors de la construction : la Tour est en calcaires locaux, principalement des calcaires blancs et des calcaires à Nummulites. Le fossé maçonné constitue un exemple exceptionnel d’architecture militaire médiévale. Il est façonné avec deux matériaux différents : le fond plat est constitué de dalles de grès extraits du « flysch crétacé » ; les bords en pentes régulières (escarpe et contrescarpe) sont en blocs de calcaire argileux très précisément jointoyées.

Nos groupes de visiteurs se retrouvent dans l’après-midi pour une exposition commentée dans la maison du parc Gascoin, exposition regroupant les lithologies vues pendant la balade. C’est aussi l’occasion de présenter les coupes géologiques du sous-sol passant par l’« anticlinal de Sainte Suzanne » et de découvrir l’histoire géologique complexe de cette région, clé de compréhension du défilé d’Orthez et du Pont de Bérenx.

Le succès de la visite a été renforcé par la participation de tous lors de cette visite : passionné(e)s d’histoire, spécialiste des anciennes techniques de construction, conservatrice du musée et géologues ont contribué à rendre ces vieilles pierres encore plus vivantes !

 

 
Photo sortie
Le « Groupe Christian » devant la Maison Jeanne d’Albret
vignette 2024
vignette 2024
Sorties GT 2024
 

logo geotrain

facebook