Retrouvez dans cette rubrique les compte-rendus 
des excursions géologiques de l'année 2018:

AG2017a
S02a
Sortie 01a
 
Sortie 04  Sortie 05  Sortie 07
Sortie 10 S09   Sortie 06a
Sortie 11 
 

 
     
11     Dimanche 18 Novembre 2018
La Salle de La Verna édition spéciale des 10 ans
  Sport et Aventure
     

Excursion à pied – Prévoir son pique-nique

RV 1 : 8h Jurançon, parking de la fromagerie des Chaumes. (voir carte

Contact : JFL 06 60 89 05 39  

covoiturage, coût estimé RV1 AR : 7 €/p

RV 2 : 9h45 ACCUEIL "La Verna" , à Ste ENGRACE Bourg : 2.5 km après avoir passé l'entrée des gorges de Kakouetta, à la sortie du quartier Calla, panneau parking à gauche. (voir carte)

Contact : LSP 06 73 34 84 16

Inscription : En ligne 
Attention, sortie limitée à 32 personnes ( option 1 : 22 p / option 2 : 10 p -  inscription rapide conseillée).

Date limite pour l’inscription : 11 novembre

Programme de la sortie :

Découvrez l’univers de la spéléologie, et la fameuse Discordance Hercynienne, dans une des plus grandes salles souterraines du monde ! En 2018, nous fêtons les 10 ans de GéolVal à La Verna, avec choix entre l’option de visite classique, ou une version sportive, avec exploration de la galerie Aranzadi. Et des surprises pour l’anniversaire …

  • Option 1 « classique » : visite de la salle, puis montée par un bon sentier à  l’amont de la cascade, pour toucher la discordance, et voir le système de captage pour la production d’électricité. Accès facile. Coût: 22 €/pers (de 7 à 16 ans : 18 €) 
    Matériel à prévoir : chaussures de marche, vêtements chauds. Matériel fourni : casque et éclairage.
     
  • Option 2 « sportive » : descente dans la salle, puis remontée en escalade (assurée) pour visiter la galerie Aranzadi, une expérience d'exploration spéléo accessible à tous !
    Coût: 60 €/pers – âge minimum : 14 ans. *liste d'attente ouverte*
    Matériel à prévoir : chaussures de marche ou bottes, vêtements polaires sous la combinaison, vivres de course (4 à 5 heures sous terre).
    Matériel fourni : casque, éclairage, baudrier, combinaison + encadrement technique. Cette « course escalade souterraine » ne demande pas d’expérience spéléo, mais reste réservée aux personnes en bonne condition physique. Elle nécessite une bonne souplesse. La progression dans la salle pour atteindre l'escalade est hors sentier, dans un environnement chaotique fait de blocs et d'éboulis. L'escalade de 80 m a une cotation montagne de 2 Sup / 3 Inf (peu difficile). Vous pouvez prendre contact avec Jean-François Godart (06 32 03 28 00) pour de plus amples informations.


et les bonus :

201811 verna annif v3

 

2008-2018, champagne à La Verna !

Le spéléologue est doté de ténacité, on le savait. Et 10 ans d’excursions GéolVal à La Verna, ça se fête, les pieds bien à plat sur la Discordance Hercynienne et son « trou » de 200 millions d’années, avec deux équipes plutôt enthousiastes pour trinquer sous terre à 250 m de distance. L’une en haut de la cascade, et l’autre dans l’ancien lit de la rivière : la galerie Aranzadi  atteinte après une escalade de 80 mètres. Bougies soufflées, santé !

Merci à Marie, Ruben et Jacques pour le guidage.

et pour retourner à La Verna : www.laverna.fr

 

 

 

 

 


verna site geol
Site géologiqueverna gsaenzSalle de la Verna.aranzadi maestracci
Galerie Aranzadi 

06
   
Samedi 20 octobre 2018 nouvelle date
Rendez-vous en Comminges avec Jack London et Edwin Drake
 mine1c2m
     

Excursion à pied et en bord  de rivière (Pas de marche, mais peut s'avérer fatigant pour le dos)
Restaurant réservé à Salies du Salat pour 13 h
Coût du restaurant : 16 €
Covoiturage -coûts estimés : RV1 13 € par personne (260 Km A.R.) et péages à ajouter
Sortie limitée à 26 personnes 

RV 1 : 7h30 à PAU - Parking du Zénith
Contact: JV (06 33 06 62 32)
 
RV 2 : 9h00 à BOUSSENS - Carothèque STC, impasse d'Estarac  Carte (depuis sortie 21 de l'autoroute)
Contact: MB (06 08 67 33 29)

 
 
Jack London et Edwin Drake nous donnent rendez-vous dans le Comminges  pour :
The gold rush : 
Les rivières de l’Ariège (dont l’étymologie est évidente) drainent, dans leurs alluvions, paillettes et pépites d’or venues des minéralisations des massifs granitiques paléozoïques des Pyrénées; ces placers sont connus depuis le géographe grec Strabon (-65/+25) et c’est un peu pour eux que Jules César envahit la « Gallia Aurifera ». La rivière le Salat, entre St Girons et Boussens où elle rejoint la Garonne, est particulièrement riche en minéraux lourds, hématite, pyrite, mais aussi grenats et or que la batée nous révèlera…
The black gold :
La région de Boussens est aussi riche des premières découvertes d’hydrocarbures faites dans le Sud-ouest dès 1939 avec le forage du gisement de St Marcet (8 Gm3 de gaz à 1500m de profondeur) qui permit d’alimenter en gaz Toulouse et Bordeaux. L’usine de dégazolinage puis les bureaux d’Elf-Aquitaine ont été construits à Boussens; la carothèque actuelle qui renferme des milliers de kilomètres de roches venus des derricks du monde entier en est la digne et belle héritière !
 

Programme:

Sortie réalisée en deux parties : Jack London puis Edwin Drake (ou Or et Or noir) dans la zone d’avant-pays pyrénéen plissée.
-matin : de 10h à 12h30 : orpaillage à Prat/Lacave (Ariège) sur le bord du Salat (matériel fourni : batées et sluices) : apporter bottes, chapeaux et K-way. Attention au mal de dos ! Un placer n’est pas nécessairement synonyme de…plaisir ! Quelques minéraux de collection seront visibles l’après-midi.
-après-midi : de 14h30 à 16h30 : visite de la carothèque pétrolière internationale et du laboratoire pétrophysique de Société Technique Commingeoise (Boussens-Haute Garonne) : carottes d’Angola et du Sud-ouest de la France.

Compte-rendu de la sortie 

Près de Prat-Bonrepos : au-delà du champ, nous descendons sur la plage de galets à l’intérieur d’un méandre du Salat. Le matériel est déjà installé, (bravo aux organisateurs) : batées, seaux, pelles et rampe de lavage.

Accueil chaleureux de Didier, (avec croissants s’il vous plait !) qui nous présente les différents types de batées (lien), sa préférence allant naturellement pour la batée conique ariégeoise, meilleure encore quand, à l’instar de sa batée personnelle, elle est bien rouillée à l’intérieur. Joignant le geste à la parole, il nous fait une belle démonstration et au passage prélève quelques paillettes d’or. Comme ça parait facile quand c’est fait par un expert !

D’où vient l’or ? Pourquoi venir le chercher ici ? L’exposé brillant de Marc répond à nos questions sur le sujet. Comme nous sommes chanceux, nous pourrons profiter d’une excavation récente permettant de prélever sans trop nous fatiguer du sable sous les galets.

Et maintenant au boulot ! Les pieds dans l’eau, protégés (ou pas…) par nos bottes, nous tentons de reproduire les gestes habiles de la démonstration. Et là, nous nous rendons compte à quel point l’efficacité et la rapidité sont essentiels : nous autres, orpailleurs amateurs, passons beaucoup (trop) de temps à trier les grains dans la batée, penchés en avant au-dessus du courant, et nos lombaires ne tardent pas à nous suggérer d’accélérer le rythme sous peine de ne plus pouvoir nous redresser. A la fin arrive la récompense avec la paillette, exceptionnellement la pépite (lien) que l’on emprisonne dans un tube rempli d’eau.

Il est temps de passer au stade semi-industriel, avec la rampe de lavage : le sable est versé en haut d’un plan incliné. Arrosé par une pompe, il glisse sur une grille et une moquette dans laquelle restent piégés les éléments les plus lourds. Le contenu de la moquette est récupéré et passé à la batée. Le nombre de paillettes obtenu dans chaque batée a nettement augmenté, signe de l’efficacité de la rampe de lavage.

Alors que orpailleurs et matériel quittent la berge, grand remue-ménage dans le Salat : à quelques dizaines de mètres en aval, un sanglier traverse la rivière à la nage, au grand désappointement des chiens qui le poursuivaient et qui n’osent pas se lancer dans l’eau. En vain les chasseurs rappellent-ils leurs chiens qui, trop excités pour obéir, restent bloqués sur la rive.

Après un excellent et copieux repas au restaurant Le Park Avenue à Salies du Salat, nous nous dirigeons vers Boussens et la carothèque. Changement de casquette pour Didier, qui, d’orpailleur, devient directeur de l’établissement. Et nous voilà au milieu d’immenses rayonnages supportant des caisses en bois aggloméré toutes de 1 mètre de long, contenant soit des carottes, soit des déblais de forages, pétroliers pour la plupart. Tout est bien rangé, étiqueté, pas un grain de poussière.

Sur un plan de travail sont étalées les caisses de carottes du gisement voisin de Saint Marcet. La carothèque est située à proximité du site de l’ancienne usine de dégasolinage des quelques 7  milliards de m3 de gaz produits par la RAP (régie Autonome des Pétroles), ancêtre de Elf, puis Elf Aquitaine, actuellement Total. Peu d’indices pétroliers sont visibles dans la brèche polygénique qui constitue un réservoir de faible porosité, dont les fissures ont permis de produire le gaz et la gazoline.

Le laboratoire associé à la carothèque contient des appareils permettant de scier les carottes, d’y prélever des cylindres afin d’effectuer des mesures de porosité (volume disponible pour les fluides) et la perméabilité (capacité de la roche à laisser circuler les fluides). On peut également tailler des lames minces pour les observations par transparence de la roche au microscope polarisant, et analyser la composition minéralogique des échantillons par diffraction des rayons X.

Mais nous n’avons vu que la petite carothèque. La grande carothèque est encore plus … grande, avec quelques rayonnages encore vides destinés à accueillir les carottes des prochaines années. Là sont étalées des caisses de carottes du gisement de Girassol en Angola : les niveaux réservoir sont d’excellente qualité, constitués de sable inconsolidé, noirci par le pétrole qu’il contient encore. Marc nous explique que ce sont des turbidites déposées par des courants sous marins, véritables « rivières » qui ont circulé sous près de 1000 mètres d’eau.

Après un exposé de Marc sur la situation passée, actuelle et future de la production des hydrocarbures, nous quittons ce lieu emblématique où, l’espace d’une journée, nous avons pu toucher l’or noir des carottes angolaises et l’or jaune de la collection de Didier.
Un grand merci aux organisateurs : Marc, Didier, Gilles, et au Maire de Prat-Bonrepos pour les autorisations d’orpaillage.

Télécharger le livret-guide

 

 

 

 

 
2 Placer nouveau IMG 1052a sUn nouveau placer aurifère ?
3 une belle bate IMG 1045s
Une belle batée en Ariège
4 un peu dor noir IMG 1049a
Un peu d’or noir !
IMG 20181020 113323s
Le placer
IMG 20181020 120823s
La batée
IMG 20181020 122358s
Photographie des paillettes
IMG 20181020 113623s
On met la paillette dans le tube
IMG 20181020 115625s
La rampe de lavage
 
 
09
   
dimanche 23 septembre 2018
"Voir les Pyrénées grandir"
 2c2m
     
Sortie à pied – prévoir son pique-nique
10km, 350m de dénivelé

Sortie limitée à 25 personnes

RV 1 : 07 h 30 JURANCON - parking Fromagerie des Chaumes (voir carte
Contact: JV 06 33 06 62 32
RV 2 : 08 h 00 Gurmençon, rond-point des totems  (voir carte)
Contact : AL 06 19 36 04 38
RV 3 : 09 h 30 Col de la Pierre Saint Martin
Contact : à définir
Covoiturage -coûts estimés : RV1 6 € A/R par personne, RV2  4 € A/R par personne

Programme :
D'après le topo guide géologie d'Yves Hervouët.

Ballade sur le karst de la Pierre Saint Martin, permettant d'observer des indices de déformations divers et à différentes échelles. Le passage des glaciers est aussi documenté dans les roches et l'exercice de la chronologie relative permet de reconstituer une partie de l'histoire géologique des Pyrénées.

Date limite pour l’inscription : jeudi 20 septembre 

Compte-rendu de la sortie :
Le dimanche 23 septembre fut une belle journée ensoleillée, parfaite pour explorer le karst de la
Pierre Saint Martin. Le groupe a bien apprécié la marche et les splendides paysages, les questions fusaient, signe de l’intérêt géologique de la balade. Merci à tous !!

image1 s
les lapiaz géants de la Pierre St Martin
image003
 le pic d'Anie derrière le calcaire des canyons
     
CR IMG1
Au dessus du canyon Arpideko Ibarra, lecture du paysage : le duplex d’Utzigagna en face.
Déformation typique d’un système en compression
      
CR IMG2
Pique-nique face au cirque de Pescamou et ses blocs basculés, cette fois, des structures typiqued’extension !
CR IMG3
Le pic d’Anie nous domine…
On est très petits à ses pieds.
CR IMG4
Le temps idéal pour faire de la géologie, sur un terrain de jeu fantastique

Télécharger le livret_guide

10
   
Samedi 15 septembre et dimanche 16 septembre
W.E. autour de la Rhune et des massifs basques
    2c3m
     

Excursion à pied - 2 repas tirés du sac samedi et dimanche midi
Sortie limitée à 20 personnes
Samedi soir : dîner en commun dans une cidrerie d’Oiartzun (Guipuzcoa)
Coût de la sortie : 45 € (contribution aux frais de restauration du samedi soir et du train de la Rhune. A régler sur place)

RV 1 : 7h30 – Parking du Zenith Pau (côté du Jai Alai)
Contact : à définir

RV 2 : 9h00 – Col de St Ignace, Ascain (départ du train de la Rhune) voir le plan
Contact : JMF (06 32 40 48 03)

Hébergement du samedi soir : à Oiartzun ou dans les environs. Afin que chacun puisse choisir un niveau de confort qui lui convient, nous vous demandons de faire votre réservation de façon autonome dès confirmation de votre inscription. La demande pour ce week end est d’ores et déjà forte.
Ci dessous quelques propositions:
pension Bidasoa Kalea Estación, 14, BAJO, 20301 Irun, Gipuzkoa, +34 943 61 99 13 - 60€/nuit
Gurutzuberri Bizardia Plaza, 7, Oiartzun +34 943 49 06 25 - 65€/nuit
Hotel Elizalde Iparralde Etorbidea, 1, 20180 Oiartzun, +34 943 49 25 86 -77€/nuit

Covoiturage : (suggestions)
RV1 : 20 € (350 Km A.R. et péages à prévoir)

Programme :

Samedi :
Montée au sommet du massif de la Rhune par le train (billet AR à la charge des participants; tarif groupe si + de 15 personnes). Départ 9h30 précises. Au sommet: présentation des massifs basques - leur place dans la chaîne des Pyrénées. Parcours à pied sur la piste frontalière (observations d’affleurements de Permo-Trias, recherche d’affleurements de basalte permien). Retour par le train de16h00.

Dimanche 16 :
Exploration du massif des Trois Couronnes (Peñas de Aia). Identification des différents types de magmas ; âge de mise en place ; le métamorphisme . Les roches sédimentaires environnantes : âge, faciès. Conclusions sur les massifs basques.

Date limite pour l'inscription : 9 septembre


 

 
image1 Sommet de la Rhune vu depuis le Sud
image2
 Conglomérats du Trias
image3
Affleurement de basalte permien
07
   
Dimanche  26 aout 2018
Le chemin panoramique de Cette Eygun
3cGéologie simple
     

Excursion à pied – prévoir son pique-nique

Sortie limitée à : 25 personnes


RV 1 : 07 h 30 JURANCON
 - parking Fromagerie des Chaumes (voir carte
Contact: JV 06 33 06 62 32

RV 2 : 08 h 00 Gurmençon, rond-point des totems  (voir carte)
Contact  : AL 06 19 36 04 38

RV 3 : 08 h 30 Cette   
Contact  : AL 06 19 36 04 38


Covoiturage -
coûts estimés : RV1 6 € A/R par personne, RV2  3 € A/R par personne

Date limite pour l’inscription : jeudi 23 aout

Programme :

Depuis le village de Cette, nous empruntons le sentier panoramique avec une première étape au site RGTP : panoramas, panneaux et explications. Puis nous nous élevons tranquillement sur le sentier bien tracé et croisons quelques curiosités géologiques : des plis, encore des plis dans les schistes et grés du Dévonien. Les panoramas se révèlent au cours de la montée : Cirque de Lescun, Anie, Billare…. Le chemin panoramique mérite son nom.

On quitte le sentier panoramique à la cabane de Sabas pour s’élever résolument sur une sente heureusement ombragée. Toujours en suivant des sentes discrètes on s’élève vers la crête de Narbissat /Arapoupsans difficultés majeures ; les falaises blanches de calcaire des canyons tranchent sur les schistes et grès sombres du Dévonien. Depuis la crête Arapoup, vue saisissante sur le ploiement des calcaires qui concrétise un des contacts tectoniques majeurs des Pyrénées.

Livret guide

Blog photos de Pierre Emmanuel Michel

 
AL 2011 06 CETTE 2
Site RGTP de Cette: panorama, panneaux et explications
AL 2011 06 CETTE 11
Depuis le sentier panoramique, vue sur le cirque de Lescun et le Billare

2017 08 24 CETTE NARBISSAT OT 10 copieVue sur les calcaires de la crête Arapoup
     

Compte-rendu de la sortie :

Le chemin panoramique mérite vraiment son nom !!! mais au bout d’un certain temps….

     

20180826 9B5A6998 geolval cetteDépart du site RGTP de Cette, avec 2 jeunes géorandonneurs amateurs de cristaux

20180826 9B5A7085 geolval cettePremier panorama depuis un agréable sentier

20180826 9B5A7109 geolval cette

Longue marche dans une belle futaie de chênes puis de hêtres. Bien peu d’affleurements : la belle géologie se fait attendre …sauf pour les 2 jeunes amateurs de cristaux fureteurs qui dénichent un improbable mais magnifique filon de quartz ! Et avec d’ENORMES blocs de cristaux dans leur sac, ils montent !

     

20180826 9B5A7118 geolval cetteLes cristaux dans les sacs… on monte encore et on atteint la cabane deSabas

20180826 9B5A7142 geolval cettePose déjeuner pour tous ; à l’ouest, les sommets se montrent à nouveau

20180826 9B5A7157 Edit geolval cetteEnfin Narbissat ! on en prend plein les yeux !
Panorama, belle géologie, dessins et discussions à propos de cette étonnante falaise blanche qui se ploie, passant de l’horizontale à la verticale…

     

2018 CETTE NARBISSAT CRISTAUX 5 redQuelques jours plus tard, l’un des jeunes georandonneurs avec son bloc de cristaux et une partie de sa collection de cailloux

   
05
   
dimanche 17 juin 2018 - nouvelle date
Les anciennes mines d’Estaing
 mine2c2m
     

Excursion à pied, dénivelé : 350 m
Sortie limitée à 25 personnes
Matériel à prévoir : pique-nique, eau, chaussures de marche, protection froid/pluie – bâton de marche utile
Approche en voiture par la piste forestière du Cabaliros, carrossable (préférer les voitures hautes sur roues), puis suite sur sentier

RV 1 : 08 h 30 PAU - parking Auchan, station essence
Contact : JV 06 33 06 62 32 
RV 2 : 09 h 30 SIREIX (65) – devant l’église
Contact : LSP 06 73 34 84 16

Covoiturage : RV1 - coût estimé 6 € A/R par personne

Programme :
Devenez géologue minier et archéologue industriel : ces mines à zinc dominant, avec aussi de la galène et d’autres minerais (y compris des traces d’argent), ont été exploitées par une compagnie anglaise entre 1897 et 1914, dans le cadre de la concession de Pierrefitte.
L’excursion nous fera découvrir la roche encaissante dans l’Ordovicien, les schistes noirs du Silurien, puis traquer les traces du câble de 6,6 km de long qui transportait le minerai, pour arriver sur la crête (1760 m) au niveau du filon minéralisé parfaitement visible en surface, avec encore d’autres surprises à chercher sur place. De là, si le temps le permet, vue imprenable sur le Balaïtous, le pic du Midi d’Arrens et le Gabizos.
Les plus sportifs pourront descendre (puis remonter …) par des pentes raides pour aller voir les restes d’exploitation, les haldes et les entrées de galeries. L’exploration du réseau souterrain (plusieurs km sur 200 m de dénivelé) est réservée aux spéléologues, mais nous en parlerons aussi.
Prévisions météo sur les lieux : cliquer ICI

Date limite pour l'inscription : vendredi 15 juin

-------------------------------------------------------------------

Compte-rendu :

Moment historique : nous étions 12 à répondre à l’appel du 18 juin, avec un jour d’avance. Une incursion, rare chez GéolVal, dans les profondeurs des temps Paléozoïques et les arcanes des minéralisations hydrothermales. Entre les brèches volcano-sédimentaires et les vestiges du câble minier, le puzzle s’est reconstitué en découvrant le filon sur la crête, puis les exploitations. Surprises avec le « crayon magique » et la boussole … déboussolée. Discussions ouvertes et animées : il y a encore de quoi chercher pour comprendre l’ambiance à l’Ordovicien et la genèse du gisement. Tout ça en 4x4 puis à pied, avec un temps correct après les inondations des derniers jours, suivi d’un retour en course d’orientation dans le brouillard. Et les traces de « la bête » sur le sentier …

Les bonus : 

LIVRET-GUIDE

album photo de l'excursion (voir légendes et commentaires)

visiter la mine : photos de B. Maestracci, 14 juin 2018

étages stratigraphiques et étymologie

trombinoscope : retrouvez Rodri en bas de la page !

 
le premier indiceLe premier indice ...
le filon sur la crte
Le filon sur la crête
le skip pour la remonte du minerai
Le skip pour la remontée du minerai
trmie de chargement
 Trémie de chargement
retour d exploration
Retour d'exploration
         

 

 

 

04
   
Samedi 2 juin et dimanche 3 juin
W.E. en haut Aragon voir le pic d'Aspe par le sud
  2c3m
     
Difficulté :
difficult

Excursion à pied - 2 repas tirés du sac samedi et dimanche midi
Sortie limitée à 25 personnes
Samedi soir : dîner en commun dans un restaurant de Villanùa
Coût de la sortie : 30 € (contribution aux frais de restauration du samedi soir et d'encadrement, à régler sur place)

RV 1 : 11h – Jurançon, parking de la fromagerie des Chaumes : https://goo.gl/maps/qksW3oHnYQn
Contact : CB (07 83 97 22 57)

RV 2 : 11h45 – Gurmençon, rond-point « des totems » : https://goo.gl/maps/nAyEbKYZf4S2
Contact : AL (06 19 36 04 38)

RV 3 : 13h – Villanúa : Parking de Cueva de la Güixas : https://goo.gl/maps/JdrWNVVEuxK2
Contact : DV (0034 - 6 67 36 40 20)
Pique-nique - hors du sac

HEBERGEMENT du samedi soir: Les hébergements à Villanùa sont variés: hôtels de niveaux variables, auberges de "confort montagnard". La demande pour ce week-end risque d’être forte et il est conseillé de ne pas tarder à réserver.

Ainsi, pour que chacun puisse choisir un niveau de confort qui lui convient, nous vous demandons de faire votre réservation de façon autonome en même temps que votre inscription.

Ci dessous quelques propositions:

- Albergue Villanúa, 21€ avec petit dej. http://alberguevillanua.es/el-albergue/tarifas-y-condiciones/
974 36 34 10, reservas@alberguevillanua.es

- Albergue Tritón, 15€, 19€ avec petit dej. http://www.alberguetriton.es/precios-y-ofertas/
659 195451/638 655 901/ 974 378 181; info@alberguetriton.es

- Hotel Alto Aragon, aprox 55€ chambre.
C/ Faci Abad Don Gabriel, 4, 22870 Villanúa, Huesca
Teléfono: 974 37 81 75

Il y a aussi beaucoup de gites dans la zone

Covoiturage : (suggestions)
RV1 : 10 € (200 Km A.R.)
RV2 : 6 € (120 Km A.R.)

Programme :

Samedi :
Depuis Villanúa on prend le sentier botanique As Foyas. D’abord on arrive près de la Cueva de la Güixas (on peut faire un petit détour pour voir l’entrée). On passe à côté de deux dolmens et un bunker. Le chemin prend l’ancien sentier pour monter jusqu’à la station de gare de Villanúa, encore active, avec de superbes panoramas sur la voie ferrée. On arrive jusqu’à un Mirador qui domine la vallée de l’Aragon, où on verra quelques sommets de la randonnée du Dimanche, les traces des glaciers et le sommet du massif de conglomérat d’Oroel.

Dimanche :
Depuis Aisa, on devra monter en voiture jusqu'au parking de El Rigüelo (6 km de piste goudronnée). Le sentier longe le « barranco de Igüer o llano de Napazal », une prairie alpine typique. On laisse le refuge de Saleras à gauche et continue à suivre le barranco de Igüer en prenant de l’altitude. On arrive au Collado del Bozo, a 1.997 mètres d’altitude. Pendant une bonne partie du parcours on verra des panoramas spectaculaires de l’Aspe, la Llena de la Garganta, Llena del Bozo, Lecherín et Bisaurín…. Et surtout beaucoup de plis extraordinaires.

Date limite pour l'inscription :30 mai

_____________________________________________________________

Compte-rendu :
Bel exemple d’endurance de géologues face aux caprices du temps !

Carte de la balladeTrajet (samedi)
Valle dAragon avec voie ferreVallée de l’Aragon avec voie ferrée
Vue depuis le mirador Nord
Vue vers le nord depuis le mirador
Vue depuis le mirador Sud
Vue vers le sud depuis le mirador
Carte de la Randonne
Carte de la randonnée 
Barranco de Iger y llanos de Napazal
Barranco de Igüer y llanos de Napazal
Plis sur Mallo de Rigelo et Mallos de Lecherines
Plis sur Mallo de Rigüelo et Mallos de Lecherines
Vue depuis el Collado del Bozo
Vue depuis el Collado del Bozo
     

Nous sommes accueillis à Villanua par DIEGO et … la pluie ! Pas de problème, Diego a tout prévu : documents à commenter, cartes, échantillons, modèles analogiques, le tout dans la BONNE HUMEUR, grâce à l’abri de l’auvent de la maison de la grotte l

2018 06 03 AISA VILLANUA AL 1 copie
     

Départ en randonnée dans une ambiance humide puis franchement mouillée… au point haut une récompense : la fameuse « Mégabrèche » à blocs calcaires dont le ciment contient de magnifiques Nummulites.

2018 06 03 AISA VILLANUA AL 32 copie
      Le dimanche, magnifique randonnée au cours de laquelle nous croisons à nouveau LA Mégabrèche, puis 2, puis3, puis4 mégabrèches pliées et repliées dans et avec les turbidites de l’Eocène.

Au grand soleil puis sous une traine d’orage, nous côtoyons 1 puis 2 puis 3 chevauchements !

2018 06 03 AISA VILLANUA AL 59 copie
      Retour sur l’endurance des géologues face aux caprices du temps: traversée du torrent Igüer au retour… 2018 06 03 AISA VILLANUA AL 90 copie
     

Récit de la sortie

 

 

01     
Dimanche 6 mai 2018           date modifiée
Géologie du train au terrain : De Lurbe St Christau à Sarrance
  culture1c2m
     
Excursion à pied - Repas tiré du sac.
Sortie limitée à 25 personnes

(Cette sortie, prévue initialement le 23 mars, a dû être reportée en raison de conditions météorologiques défavorables) 
 
RV 1 : 9h – PAU gare SNCF (départ du TER 9h15)
Contact: JPM (06 85 70 75 70)
 
RV 2 : 9h 45 – OLORON gare SNCF (départ du TER 9h51)
Contact: AL (06 19 36 04 38), BK (06 87 82 55 09)
 
RV 3 : 10h03 – LURBE –St-CHRISTAU - Arrivée du TER
Contact: PG (06 52 65 36 06)
 
Retour prévu pour tous à partir de la gare de SARRANCE par le TER de 18h46 (Oloron 19h04, Pau 19h47)

Pas de Covoiturage prévu

Programme:

A partir de la gare de Lurbe, nous effectuerons une partie de l’étape OLORON/SARRANCE du Chemin de St jacques de Compostelle par le GR 653

Sur le chemin, que peut voir le pèlerin curieux de comprendre l’installation des hommes dans la montagne ???

Les terrasses fluvioglaciaires du gave, deux carrières, des pointements d’ophite, l’entrée dans le défilé d’Escot et les falaises verticales du Jurassique; le viaduc d’Escot, merveilleuse infrastructure ferroviaire construite dans les années 1900; puis, longeant le gave dans sa partie la plus resserrée, les fontaines d’Escot et leurs curieuses baignoires romaines…, enfin Sarrance, et son célèbre bâti patrimonial. Au cours du trajet, nous aurons traversé l’anticlinal de Sarrance !

Compte-rendu :

Cette sortie préfigurait les futurs itinéraires conçus dans le cadre du projet du GEOTRAIN sur l'axe Pau - Somport, sachant que l'association Geolval propose la valorisation du patrimoine et de l'environnement autour de la voie ferrée transfrontalière.
L'originalité consistait en l'utilisation du train pour se déplacer depuis Pau de gare (Lurbe) en gare (Sarrance) sur une dizaine de kilomètres.
Nombreux ont été les touristes et locaux attirés par une balade le long du gave d'Aspe, qui ont pu bénéficier des explications éclairées tant de la Présidente de l'association que de notre dernière recrue Bérénice.
Tout en cheminant le long du chemin de Saint Jacques de Compostelle, nous avons pu visiter quelques haut lieux du patrimoine géologique et géotechnique de la vallée d'Aspe, en particulier le défilé d'Escot avec ses falaises verticales calcaires, le viaduc d'Escot édifié au début des années 1900, les fontaines d'Escot avec ses baignoires romaines et vestiges...

Album photos (PG)

Livret guide "patrimoine"

 

2015 08 26 M ARROUY ASASP 2red
Carrière d’Asasp (dolomie du Jurassique moyen)
sarrance geol 4Anticlinal de Sarrance ; vue vers l’est depuis le sommet du trone du roy
AL 2011 01 FONTAINES ESCOT 9 30
Fontaine d’Escot
2017 02 Sarrance fontaine Abbaye P G IMGP3870
Sarrance, Fontaine et Abbaye

Assemblée Générale de GéolVal

 AG      Samedi 17 mars 2018
Assemblée Générale de GéolVal
 
     


Conformément à la loi et aux articles 9 et 11 des statuts de GéolVal, les membres de l'association sont invités à prendre part à l'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 2017, et à une ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE destinée à procéder à la modification des statuts.

Cet évènement annuel sera l'occasion de faire le point sur les activités de l'année 2017 et de présenter les projets à venir.

L'Assemblée Générale aura lieu à GAN, salle Jean Pierre LERIS – 2 rue de la Faïencerie. Plan

 Date de l'AG : Samedi 17 mars à 10h00.

     
plan
Gan porte
 Gan : la Porte de la Prison
     

Pas de car prévu

Ordre du Jour (de 10h00 à 12h00):

  • Rapport moral, technique et financier 2017/ Quitus au conseil 
  • Renouvellement du conseil d'administration - Vote
  • Cotisations 2019 et propositions de programme
  • Budget prévisionnel 2018.

de 12h00 à 12h15 : Assemblée Générale extraordinaire (modification des statuts)

de 12h30 à 14h00 : repas buffet

 Après-midi : 

  • 14h à 16h00 : exposé de Nathalie Vanara

Les grottes ornées d’Isturitz et d’Oxocelhaya,
nouvelles découvertes issues des approches archéologiques et géographique

«La colline de Gaztelu est un haut lieu culturel et touristique en raison des grottes aménagées d’Isturitz et d’Oxocelhaya, classées Monuments historiques dès 1953. Depuis les recherches se sont succédées sans interruption sur la surface boisée de la colline et/ou dans ses réseaux souterrains. Actuellement vingt-deux grottes ont été inventoriées dont certaines, comme celles d’Isturitz, Oxocelhaya, Erberua et Aldabia recèlent des traces d’incursions humaines. La grotte d’Isturitz, un des premiers sites archéologiques connus dans les Pyrénées a suscité les recherches les plus abouties.
Pénétrer dans la grotte d’Isturitz ne semble pas avoir posé de problème depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours, même si à des périodes de fréquentation importante succèdent des moments où la grotte semble délaissée par l’Homme. Une quantité exceptionnelle d'art mobilier magdalénien issue de cette grotte est conservée au musée d’Archéologie national de Saint-Germain-en-Laye. L’étude de l’art pariétal a permis de dresser un inventaire complet des différentes figurations (peintures, gravures, tâches et points) et objets.
Par ailleurs, l’existence de grandes coupoles intrigue les chercheurs géologues et karstologues. Elles sont attribuées, dans un premier temps, à un ré-ennoiement de la grotte avant son occupation par les hommes. Pourtant cette explication, somme toute classique, ne donne pas entièrement satisfaction….

Durant cette conférence sera exposée la démarche scientifique qui a amené les chercheurs à entreprendre une étude systématique des parois et à revoir leurs théories. Finalement, les études pluridisciplinaires à Isturitz ont contribué à enrichir la liste des phénomènes capables de créer de vastes salles souterraines: une nouvelle hypothèse est maintenant proposée…».

     
2015 05 ARBAILLES LSP 11
Nathalie Vanara en 2014, lors d’une excursion GéolVal dans les Arbailles
Qui est Nathalie Vanara ?
Nathalie Vanara est géographe, karstologue, mais aussi spéléologue avertie est une scientifique « de terrain » ! Sa thèse sur le karst des Arbailles (1998) en témoigne avec éclat. Depuis, elle poursuit des recherches qui s’appuient sur le croisement entre domaines provenant de champs culturels différents. Ainsi, pour la modernité de son approche systémique, elle est une référence dans la communauté des géographes et bien au-delà.
Agrégée - Maître de Conférences - Habilitation à diriger des recherches
Laboratoire TRACES - UMR 5608, université Toulouse Jean Jaurès.
Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne
     
  • 16h00 - 17h00 : visite de la Bastide et du musée, notamment de la salle dédiée à la géologie des Pyrénées. 
       
02
   
Dimanche 22 avril 2018
"Sentiers secrets", de Sarrance à bedous
    3c2m
     

Excursion à pied - Repas tiré du sac.
Sortie limitée à 25 personnes 

Chaussures de randonnée obligatoires, bâtons de marche conseillés. Prévoir 2 litres d'eau mini par personne. Eau possible à la fontaine des Serres en redescendant.

RV 0 : 7h30 – parking de la fromagerie des Chaumes à Jurançon. https://goo.gl/maps/qksW3oHnYQn
Contact: JV (06 33 06 62 32)
 
RV 1 : 8h28 – gare de SARRANCEAttention : le train TER 867413 ne circule pas ce dimanche  fiche d'horaires
Contact: PG (06 52 65 36 06 - tel uniquement pour la sortie) 
 
Le retour est prévu depuis la gare de Bedous par train TER 867440, départ à 18h39
(arrivée à Sarrance à 18h46, Oloron 19h12 et Pau 19h47) fiche d'horaires
 
Celles et ceux qui auront choisi de se rendre en voiture au RV1 en gare de Sarrance, devront faire le trajet Bedous-Sarrance en train (ou à pied pour les courageux)

Programme:

Sortie « Géo Train » entre Sarrance et Bedous en passant par les Serres sur le flanc Est du Layens.

Dénivelé : 775mt. Distance : 16km. Temps de marche sans les arrêts techniques : 7h30.

Départ gare de Sarrance (365 mt). 1) Chemin de St Jacques, le long du gave, rive droite, jusqu'à Pont-Suzon (50mn-2,5km-360mt). 2) Route de Lourdios jusqu’à Casamayou (15mn-0,8km-425mt). 3) Sentier en forêt, escarpé, dans les gorges de l’Espalungue jusqu'au croisement du ruisseau Arrec de Coueyla (65mn-0,9km-610mt) . Cascades, éventuellement grotte, marnes noires. 4) Vue sur l’anticlinal de Sarrance en faisant un aller et retour, depuis un carrefour de 5 sentiers (20mn a-r -0,3km-625mt). 5) Passage en crête, toujours en forêt, le long et au-dessus, rive gauche de l’arrec de Coueyla jusqu'à un gué sur une piste venant du col d’Ichère (50mn-1km-850mt). 6) Piste carrossable jusqu’au départ du sentier des Serres, toujours en forêt (75mn-3,4km-1140mt). 7) Sentier des Serres, en descente sans forêt, en passant par la fontaine des Serres, Casteret, et le Roi et la Reine jusqu'à Osse (arrêt possible, mais éventuel en fonction de l’horaire, au 3O dans Osse) (135mn-5,3km-435mt) 8) Route goudronnée jusqu'à la gare de Bedous (30mn-1,7km-430mt).

Carte GéoPortail du circuit

Date limite pour l'inscription : vendredi 20 avril

Compte-rendu :

Une douzaine de géolvaliens se sont retrouvés en gare de SARRANCE pour cette excursion destinée à tester en vrai grandeur l'un des itinéraires du projet "GEOTRAIN Pyrénéen" Du train au terrain, de gare en gare, de SARRANCE à BEDOUS.

La première partie de l'itinéraire se situe sur la voie d'Arles, du pont de Sarrance au Pontsuzon; plusieurs curiosités géologiques et patrimoniales nous attendent: un beau viaduc construit en pierres de taille provenant de la carrière du rocher saint Nicolas (Aptien); le sentier en balcon traversant les calcaires à Rudistes par une mini via ferrata ; des amas de galets consolidés perchés à 20 m au dessus du cours du gave actuel, témoins de très anciennes crues violentes.
A PontSuzon, une autre curiosité nous arrête, à la fois géologique et géotechnique: la suppression du passage à niveau a abouti à entreprendre d’importants travaux pour consolider et sécuriser le talus (mur de soutènement en béton armé avec barbacanes). En effet, au débouché du torrent de l'Espalungue venant du col d'Ichère, se trouve un énorme cône d'éboulis très peu consolidés qui témoignent de la violence et de la récurrence des épisodes de crues. On évoque la problématique de prévention des risques en milieu montagnard.

Puis nous remontons le torrent d'Espalungue: agréable parcours sur sentier ombragé (marnes noires de l’Albien); certaines portions du torrent sont équipées pour le canyonisme, en particulier la belle cascade située au niveau du cirque de roches calcaires qui barrent le vallon. Une petite grotte est également accessible: joli parcours qui, avec quelques aménagements pourrait être valorisé pour des sportifs voire des familles dans le cadre du projet.

Nous quittons le sentier balisé pour nous élever en pente bien raide, plein S puis SE, dans le bois de Labays( ) : belle foret de hêtres, merveilleux sous bois de scilles bleues mais toujours bien peu d’affleurements dans ces marnes albiennes; et surtout, à part une échappée au Nord, vers.sur la crête de Soudalate (Saraillet et lherzolites), peu de paysages géologiques visibles. Bref, cette portion de l'itinéraire n’est pas la mieux adaptée au géotourisme.

Nous rejoignons le sentier des Serres (commune d'Osse en Aspe). Le paysage s'ouvre et expose des vues superbes sur l'anticlinal de Sarrance, sur l'alternance entre falaises calcaires/dolomitiques et vallons marneux avec estives, sur le vallon de Bedous et l'organisation de ce territoire rural, sur les falaises du Pont d'Esquit (Ibérie : calcaires des canyons)... bref, magnifique panorama offrant de multiples possibilités d'émerveillement et de commentaires!
Sur le sentier de descente, à nouveau quelques curiosités géologiques: de beaux Rudistes dans les calcaires de l’Aptien, la dolomie noire (Jurassique moyen), une des roches réservoir des gisements de gaz d'Aquitaine, la cargneule (Trias) qui fut utilisée pour bâtir le magnifique chevet roman de l'église d'Osse.

Nous sommes parvenus à Osse à 18h30

Cette journée de test fut très instructive: il est possible d'aller de la gare de Sarrance à celle de Bedous en empruntant des sentiers qui présentent des points d’intérêt variés compatibles avec les objectifs du projet géotrain.
Mais l’itinéraire suivi ce dimanche présente une longue portion sans possibilité d’observations patrimoniales ou géologiques. Pour randonner de la gare de Sarrance à la gare de Bedous dans le cadre du projet géotrain, des itinéraires différents seront testés: sur des sentiers plus ouverts, sur 2 jours avec nuit en gite ou cabane d'altitude ou bivouac.

Rando géologique Sarrance Osse-en-Aspe par caminaspe

Album photos

 
IMGP3881 TsGare de Sarrance
2017 08 24 OSSE 78s
Mini via ferrrata sur la voie d'Alrles entre Sarrance et Pont-Suzon
IMGP9648 Ts
Flanc Est du Layens fondu dans la forêt vu de l’Ourdinse
IMGP0039s
Cascade sur l’Espalungue (marnes noires)
IMGP9896 Ts
L'anticlinal de Sarrance
2018 04 22 SARRANCE OSSE BEDOUS AL 19Torrent d'Espalungue : cascade
2018 04 22 SARRANCE OSSE BEDOUS AL 26
Sous bois de scilles bleues
2017 04 Vall Bedous Serres P G IMGP4421
 Le vallon de Bedous depuis les Serres